Néo banques

Si l’on vous parle de banques, vous avez sans doute quelques noms de grandes sociétés qui vous viennent en tête : Crédit Agricole, BNP Paribas, LCL… des enseignes qui dominent le secteur en France depuis des décennies.

Depuis maintenant une dizaine d’années, une nouvelle tendance émerge : les banques en ligne. Encore une fois, des noms peuvent vous venir en tête : Monabanq, BforBank, Fortuneo, etc.

Dans cet article, nous allons nous intéresser à une troisième génération d’établissements bancaires : les banques mobiles, plus couramment appelées Néo banques.

Une néo banque, c’est quoi ?

Aussi étonnement que cela puisse paraitre, les néo banques n’ont pour la plupart pas vraiment le statut de banque : il s’agit simplement des sociétés qui proposent des services financiers et technologiques à leurs clients. Puisque cela reste assez flou, voici quelques caractéristiques clé que vous retrouverez chez la plupart des acteurs phares du milieu :

  • Possibilité d’ouvrir un compte bancaire gratuitement
  • Carte bancaire gratuite
  • Aucun frais de tenue de compte
  • Des applications mobiles dernière génération
  • Des changements de devises simples et à moindres coûts (parfais même gratuits)

En soit, on pourrait résumer la néo banque en 3 mots : gratuit, connecté, mobile.

Pourquoi les néo banques vont fracasser le marcher en 2019 ?

Avant tout, il faut bien comprendre que les néo banques ne sortent pas de nulle part. Depuis des décennies, les banques traditionnelles ont une très mauvaise réputation auprès de leur clientèle : frais indécents, manque de clarté, financements douteux, évasion fiscale… peu de français aiment leur banque, c’est un fait.

Dans les années 2000, on a donc vu émerger une alternative : les banques en ligne ! La recette est alors simple : réduire les frais de gestion pour réduire les frais demandés au client. Avec le tout online, c’est notamment en supprimant totalement les bureaux physiques que BforBank, Monabanq et les autres parviennent à proposer des comptes courants 100% gratuits et des frais globalement abordables.

Quel est le problème ? La grande majorité des banques en lignes actuelles sont des filiales des banques traditionnelles tant détestées de français. Les frais ont beau être plus abordables, le « renouveau » tant attendu a déçu une partie des clients français.

C’est dans ce contexte compliqué qu’ont débarqué il y a quelques années les premières néo banques. Plus proches de la société fintech (fiancière et technologique) que de la banque traditionnelle, ces nouveaux acteurs du milieu sont totalement détachés du système classique.

Là ou les banques traditionnelles enregistrent des marges énormes sur le dos des clients, les néo banques savent que pour conquérir le marché, il faut réduire les frais, mais aussi les revenus ! En 2019, avoir un compte bancaire avec une carte 100% gratuits, aucun frais de compte et des avantages à l’étranger… ce n’est plus du rêve !

Découvrez notre classement des meilleures néo banques !

L’évolution des néo banques en chiffres

  • 10 fois plus d’investissements dans les néo banques en 2018 qu’en 2015. Simplement entre 2017 et 2018, les montants investis ont doublé.
  • 159 milliards de dollars : C’est la perte en chiffre d’affaire estimée pour le marché de la banque traditionnelles en 2019. Les experts pensent que 2019 sera l’année pendant laquelle énormément d’utilisateurs vont se tourner vers les néo banques
  • 0€ : c’est les frais que vous pouvez payer en choisissant bien votre néo banque et en utilisant au quotidien votre nouvelle carte bancaire !

Tags associés à l'article